Le nom de l’Institut National de Nutrition et de Technologie Alimentaire a été changé en Institut National Zouhair Kallal de Nutrition et de Technologie Alimentaire, par le décret n° 649-13 du 18 janvier 2013.

Missions

L’INNTA est chargé notamment d’effectuer tous travaux, études, vulgarisation et information relevant du domaine de la nutrition et de l’alimentation humaine. Dans ce cadre, il participe à l’éducation nutritionnelle par des moyens audio visuels (radio, télévision, journaux, séminaires…) et veille au contrôle alimentaire des collectivités.

Il a également pour mission de cerner l’état nutritionnel de la population, d’identifier les pathologies nutritionnelles, d’assurer leur prévention et leur traitement. Le contrôle de l’état sanitaire et de la qualité des produits alimentaires fait partie de ses missions.

L’INNTA participe aux commissions nationales de normalisation, de planification, d’enseignement et de recherche d’environnement ainsi qu’aux différentes commissions techniques nationales afférentes à la nutrition, à l’alimentation et aux disciplines et sciences apparentées.

L’INNTA participe à la réalisation des programmes de recherche alimentaire intéressant les différents secteurs de la vie économique et sociale du pays ainsi qu’à l’amélioration de l’environnement. Le conseil scientifique de l’institut donne son avis sur toute orientation ou action de recherche et de planification en matière de nutrition et de technologie alimentaire.

Direction générale

Le Directeur Général est nommé par décret, sur proposition du Ministre de la Santé Publique dans les conditions fixées par la réglementation en vigueur.

Missions du directeur général

Le Directeur Général assure le fonctionnement de l’établissement. Il possède les pouvoirs de décision dans toutes les matières qui ne sont pas expressément réservées au conseil d’administration ou qui lui sont déléguées par ce dernier. Il prend à cet effet, et dans la limite de ses attributions, toutes initiatives et toutes décisions nécessaires. Il est chargé notamment de :
Assurer la direction technique, administrative et financière de l’établissement.

Préparer les travaux et d’assurer la mise en application des décisions du Conseil d’Administration de l’établissement.

Représenter l’établissement auprès des tiers et dans tous les actes civils, administratifs et judiciaires.
Régler les traitements, salaires, indemnités et avantages des agents, conformément à la législation et à la réglementation en vigueur et procéder aux ordres de recettes et de dépenses.

Prendre toutes mesures de nature à assurer notamment le recouvrement des frais de soins et explorations dispensés dans l’établissement.

Passer les marchés dans les formes et conditions prévues par réglementation en vigueur.
Faire toutes propositions au Conseil d’Administration de nature à améliorer le fonctionnement de l’établissement.

Le Directeur Général assure la conduite générale de l’établissement. A cet effet, il exerce son autorité sur l’ensemble du personnel dans le respect de la déontologie professionnelle, des responsabilités qu’elle comporte pour l’administration des soins et l’indépendance professionnelle du praticien dans l’exercice de son art.

Le Directeur Général peut déléguer, avec l’autorisation du Conseil d’Administration, une partie de ses pouvoirs, ainsi que sa signature, à des agents placés sous son autorité.

Le Directeur Général est assisté dans ses fonctions par l’ensemble des services administratifs, techniques et sanitaires de l’établissement.